3 mois, complètement addict, lui aussi !

Publié le par A la mère si

Aujourd'hui le plumeau a 3 mois. Aujourd'hui, je me dis "comment ça, 3 mois, impossible, il est né hier, y'a une faille temporelle là-dedans, je n'ai rien vu....".

Le temps passe vite, trop vite, je regrette souvent de ne pas pouvoir consacrer une journée pour lui, dans le calme, rien que tous les deux. Pour passer plus de temps à le contempler et sentir mon coeur s'emballer à la moindre de ses mimiques.

Mais bon voilà, j'ai la chance de me régaler de ses sourires et gazouillis au quotidien avec plume et ses 1000 questions à la seconde et ça c'est déjà précieux.

 

Ce mois ci, j'ai découvert ma dépendance à l'odeur de son cou, je me surprend à m'en prendre une dose à la moindre occasion, pendant que lui me regarde prendre ma came d'une manière très désabusée. Je ne prévois pas de sevrage pour moins c'est tellement bon et si peu nocif !

 

Mais j'ai aussi eu la confirmation qu'il avait développé une addiction lui aussi : Mon décolleté. Au moindre coup de stress, changement de lieu, de rythme, de personnes, il réclame sa dose, s'y plonge quelques minutes puis parait beaucoup plus détendu. Du coup j'ai un peu l'impression que mon lait a une valeur très précieuse pour lui, une sorte de drogue légale quoi !

Récemment, j'ai souvent eu l'impression qu'il prenait le sein comme il fumerait une clope après un coup de stress. Et ça c'était pas toujours facile à gérer.

 

Et puis le pic de croissance des 3 mois m'a complètement rétamée, je lance les paris sur sa prise de poids et de taille ce mois-ci : 1kg et 5 cm, tiens. C'est un triple plumeau qui  à ce rythme là, dépassera bientôt le poids de sa soeur...

 

Il a depuis peu, un regard très très tendre pour elle, je ne me lasse pas de les regarder ensemble et de rêver à une jolie relation fraternelle. Plume lui invente chaque jour de nouveaux surnoms tendres et réclame sans cesse sa présence. Je l'ai encore entendue aujourd'hui le prendre à partie à coups de "Hein, on est pas fatigués, ce n'est pas la peine d'aller au lit". Et lui qui lui répond par un : "Aheuheheuheureu". Mais avec le père formant nous ferons bloc contre cette coalition !

 



Octobre-037.jpg

 

Et puis, mon petit Plumeau, j'aimerais aussi te dire que j'apprécie nos têtes à têtes nocturnes, mais que je préfèrais la période où tu attendais 8h du mat' pour crier famine. Mais bon, le mois prochain je n'aurais pas besoin de réécrire ces mots, n'est ce pas ? Sinon c'est ton papa qui s'en chargera, alors gares à toi !

 

Ah et je voulais te dire : 100 fois par jour, je te regardes et je me dis "Waouh, ce petit est canon, vraiment". Mais bon, n'en profites pas pour grapiller une tétée par ci par là et faire la grève de la sieste.... Ce serait un peu facile, tu sais...

 

 

 

 

Publié dans maternité plumeau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
Je crois qu'on a les même junkies... Et la même passion pour ce petit cou tout doux qui sent trop bon !
Répondre
A
<br /> <br /> Bah oui, forcément avec des mère junkies camées à l'odeur de leurs cous ils ne pouvaient que le devenir eux-mêmes ! Peut-être se rencontreront-ils au Thabor le 27 pour prendre leur came ensemble<br /> ...<br /> <br /> <br /> <br />
S
joyeux 3 mois
Répondre
M
Hummm l'odeur d'un cou de bébé! Je pourrais ajouter ça à ma liste ici : http://unemamanraconte.wordpress.com/<br /> <br /> Je t'invite à te prêter au jeu...:)<br /> <br /> Au plaisir,xx
Répondre
M
Je découvre aussi ton blog depuis peu et j'aime ta façon d'ecrire. Nos canons ont tout juste 3 mois de différence. C'est vrai que le temps passe bien vite. Et que nous n'avons le temps de pas grand<br /> chose. Mais quel bonheur de pouvoir écrire sur nos merveilles...
Répondre
M
Et mais....t'aurais pas le coup de foudre pour ton fils !!!? ;))<br /> (Mais qu'est ce qu'il est mignon en passant!!)
Répondre