Avoir des souvenirs communs

Publié le par A la mère si

Très récemment, avec des amis nous nous sommes remémoré des souvenirs que nous avons en commun. Des souvenirs très drôles, où nous passions beaucoup de temps ensemble, grâce à nos vies de l'époque qui nous permettaient de laisser une très grande place à l'amitié. Je me suis aperçue de la chance que nous avions d'avoir vécu tous ces moments et d'avoir autant de plaisir à se les remémorer aujourd'hui. 

 

Grâce à eux, je peux en m'endormant le soir, repenser à des répliques que nous avions eu ensemble, des situations cocasses et pouffer de rire, à côté du père formant, ne comprenant pas ce qui se passe !

Et ça, c'est vraiment précieux... Ca veut aussi dire que dans des moments plus difficiles je peux repenser à tous ces souvenirs très très légers! J'espère que même vieille, ça pourra continuer à me faire rire, que je n'aurais rien oublié et eux non plus d'ailleurs.

 

Maintenant, nous avons des vies qui ne nous permettent plus de revivre si souvent ce genre de situations, mais le fait de garder ces souvenirs en mémoire permet de se dire qu'on a eu plutôt de la chance de faire de si bonnes rencontres, d'avoir su effacer certaines rancoeurs pour pouvoir continuer à maintenir nos liens.

 

Et vous, quelle place tiennent-ils ces souvenirs dans vos vie d'aujourd'hui?

 

dol.jpg

stuart.jpg

domisilami.jpg

 

Certains comprendront les photos !

Publié dans Ceux qui m'entourent

Commenter cet article

Roland Magdane 18/05/2012 15:31

Et j'oubliais le tétard! Lui aussi sera ravi d'apprendre plus tard les péripéties du père formant et de ' a la mère si... Ca le fera certainement rire. Enfin... il ne saura pas tout!

Roland Magdane 18/05/2012 14:45

Ah quel bonheur de se souvenir des belles choses comme dirait Zabou. Tous ces moments d'une vie passée où l'insouciance nous bercait au rythme des balades, des barbecus, des apéros-terrasses
(apéros qui commencaient parfois dès 16h pour finir très tard dans la nuit, alors que nous perdions au fil des heures nos économies et notre dignité!). Il est vrai que l'alcool fait parti de mes
amis de jeunesse, on a même parfois été très proches! Oh la paix! Qu'importe! Nous refaisions le monde et celui que nous imaginions était plein de joie, de fous rires, de partage... et de
discriminations! Dehors les Marie-Jo, les infec', les galériens ou encore les crevards qui roulent en 505... (certains se reconnaitront)Bein oui, on veut bien être sympa mais on ne peut pas tout
tolérer! Bref, notre monde à nous (petite référence à un groupe des années 90, qui sera me dire lequel?)
Malheureusement le monde d'aujourd'hui ne ressemble pas à celui que nous ésperions. Pour ma part en tout cas!
Mais il est justement bon d'être nostalgique d'une époque révolue,signe que malgré nos opinions parfois différentes, nos coups de gueules et nos vies qui ont pris des chemins différents, nous
gardons en mémoire le meilleur (et dieu sait qu'il y en a eu!). On ne peut pas se souvenir de tout et certainement que les décennies à venir nous volerons quelques bribes de souvenirs mais
l'essentiel restera, j'en suis certain. Le sourire aux lèvres je termine ce commentaire en remerciant ceux qui m'ont entouré, ceux qui m'entourent et ceux qui m'entourerons (j'éspère!). Merci pour
tous ces souvenirs... Et j'ai envie de dire : essayons de continuer à se créer des souvenirs et un monde meilleur! La Plume nous remerciera...

maman se questionne 08/05/2012 21:53

Pour ma part le fait de déménager souvent ne m'a pas permis de maintenir une histoire commune. Un groupe avec lequel j'aime me rappeler le bon temps mais malheureusement le temps, la distance, la
vie active et la vie en couple a cassé ce lien et n'a pas permis d'en reconstruire. Profites de tes souvenirs et maintiens ces liens. C'est extra

A la mère si 09/05/2012 11:39



Comme tu dis, c'est extra !



Madame Moustick 08/05/2012 16:57

Plus que les souvenirs, ce qui est important pour moi c'est le fait d'avoir une histoire commune : certains me connaissent depuis toujours pour ainsi dire et ils connaissent toutes les étapes par
lesquelles je suis passée pour être ce que je suis (et inversement). Ça me rassure vraiment !

A la mère si 09/05/2012 11:39



Oui, l'histoire commune c'est rassurant... Et regarder comment chaque personne a évolué ça l'est aussi !



ingrid et sa Tribu 08/05/2012 16:13

Je viens de retrouver il y a quelques semaines, mon amie de lycée, perdue de vue depuis 17 ans...Nous avons retrouvé notre complicité instantanément, et depuis nous nous racontons avec bonheur nos
fous rires, nos sorties, nos délires..une bouffée d'air pur dans mes moments sombres, une amitié qui n'a pas bougé d'un cil malgré ces longues années !

A la mère si 09/05/2012 11:38



Oui, c'est dingue ce truc comme les amitiés peuvent rester telles quelles même sans se voir pendant des années ! Je trouve ça tellement bon aussi ! J'ai l'impression que les meilleurs amis sont
ceux avec qui tu peux re^prendre une conversation entamée alors que tu n'as pas vu l'autre depuis plusieurs mois...