Baby blues'ra ou pas?

Publié le par A la mère si

Il y a une chose qui m'inquiète particulièrement pour la naissance de mon futur bébé, c'est de subir un baby blues qui dure, voire une dépression post-partum.

 

Je ne sais qu'on ne maîtrise rien de tout cela et c'est justement cette dimension qui me fait peur.

 

Je trouve déjà que mes émotions me jouent souvent des tours pendant la grossesse, alors j'ai bien peur qu'elles me fassent encore défaut après mon accouchement.

 

 

baby-blues.jpg

 

Quand ma plume est née, je n'ai pas ressenti ce genre de "malaise", juste une baisse de forme, une sensibilité plus marquée au 3ème jour après la naissance, ce qui est tout à fait normal selon le corps médical.

J'ai même vécu une sorte de sur-excitation suite à la naissance de la plume, je passais mon temps à la regarder, je ne dormais jamais, j'étais complètement transportée et cela a duré de longues semaines quand même (c'est ça la préoccupation maternelle primaire?).

J'avais pourtant passé une grossesse plutôt tourmentée, avec des tonnes de remises en cause, des questions sur ma propre histoire, des interrogations sur la future mère que je devenais, des doutes et des souffrances. J'ai donc été très étonnée de vivre aussi sereinement les premiers mois de ma fille.

 

Cependant, pour cette seconde grossesse,  j'ai peur de vivre des moments de mélancolie, des sautes d'humeur, une perte d'appétit après cette naissance. Evidemment, j'ai envie d'être complètement disponible pour ce bébé, enjouée, épanouie mais je sais que je ne maitriserai pas tout, que je ferais avec ce que mes émotions voudront bien m'accorder !

 

Et vous avez vous connu des périodes d'amertumes suite à vos accouchements? Comment avez vous réussi à surmonter cela?

 

 

 

 

Publié dans Grossesse Tétard

Commenter cet article

mamanblogue 23/03/2012 15:53

Comme toi, pas de babayblues pour ma première fille, et ce avec grand étonnement car je suis quand même un peu du genre hyperémotive enceinte! Là, comme toi toujours, je doute, j'ai peur que le
bouleversement soit différent, j'ai lu en plus je ne sais où que quand on galère un peu pendant la grossesse, il y a de fortes chances que les hormones ne nous laissent pas tranquilles à la
naissance ( et là, j'ai un pue plus galéré que la premièr fois). Mais bon, on verra. Ce que je me dis, c'est que la joie de retrouver pâté en croûte et verre de vin blanc, ainsi que ma mobilité va
forcément gagner contre le spleen!

A la mère si 25/03/2012 20:55



Oui c'est exactement ça! La joie de retrouver notre mobilité, le pâté en croute et un bon verre de vin (enfin il faudra encore attendre la fin de l'allaitement pour ça ...) va gagner sur notre
blues, je l'espère. Ton msg est très gentil, je me sens moins seule avec mes craintes et mon hyperémotivité ... Bonne soirée à toi !



Maman Doudou 23/03/2012 14:06

J'ai fait un article la dessus... j'ai fait une depression apres le premier, et j'ai peur de le revivre apres le 2e... on verra, dur dur ces moments!!

A la mère si 23/03/2012 15:40



Oui j'imagine bien que c'est très difficile, heureusement toutes les naissances ne se ressemblent pas et la prochaine fois ce sera certainement différent pour toi...



Mamanlit 23/03/2012 12:56

Oh oui oui oui.
Autant pour le premier nain, je me suis posée beaucoup de question AVANT.
Autant pour la deuxième, j'ai fait une dépression post-partum pas piquée des hannetons. Trop les boules que la grossesse soit finie, que ce soit la dernière. Envie de personne sauf d'elle et
uniquement elle (sympa pour le premier enfant et le papa). Le monde extérieur me genait, je voulais reformer une bulle autour de nous.
Au bout d'une semaine, j'ai bien senti le truc arrivé. Mais comme on parle d'abord du baby blues, qui est imédiat, personne ne s'est vraiment trop affolé. J'ai commencé vraiment à me poser des
questions au bout d'un mois. Et oui, Jolie dépression. Je suis allée parler, et ça m'a fait un bien fou. De mettre des mots sur plusieurs souffrance, deuil d'une troisième grossesse, difficulté
avec le grand frère...etc.
Prend soin de toi, écoute toi. Et n'hésite pas à aller voir ton doc si vraiment tu ne te sens pas bien.

A la mère si 25/03/2012 20:58



Merci pour ce gentil message et tes conseils. Oui, j'me dis que si je vois que ça ne va pas au bout d'une semaine ou deux j'irai parler... Et tout comme toi j'ai très peur du "deuil du p'tit
dernier", je n'ai pour l'instant pas envie que cette grossesse soit la dernière. A bientôt !