Brève de salle d'attente # 2

Publié le par A la mère si

Houla, je viens de m'apercevoir que j'avais oublié de publier mes brèves de salles d'attente du mois dernier... Honte à moi, je répare vite tout ça.

 

Ce qui a changé depuis les dernières brèves, c'est que Plumeau grâce à son regard peut approuver ou non les discours à son sujet, balancés par le quidam un peu n'importe où. Mais surtout chez notre médecin de famille.

 

Ce jour là, nous arrivons vers 9h15 après avoir déposé Plume à l'école. La salle d'attente est bondée, nous attendrons debout. Une des mamans de l'école est présente et m'assène d'un "tiens donc !", juste comme ça en braillant. Cette maman elle a l'outrecuidance d'appartenir à la fois à la catégorie des pétasses arrogantes et des ploucs en jogging comme dirait ma copine Foxy !

Ouais du haut niveau les amis !

A la sortie des classes tu ne peux pas la rater. Elle braille comme une poissonnière, t'abordes comme si vous aviez partagé le même utérus et se prend pour une Angélina Jolie locale. Sauf que d'Angélina elle n'a rien du tout (et surtout pas son mec qui est beaucoup plus Pitt que Brad). Surtout pas son nom de famille. Enfin, voilà tu situes l'animal, il y a des espèces comme celles-ci qui se propagent un peu partout.

 

Revenons donc à notre salle d'attente : Je patiente debout depuis 15 minutes, Plumeau a activé à peu près 40 fois la berceuse de son mobile accroché au cosy en me faisant des sourires bouche ouverte. Pendant ce temps, notre Angélina pas très jolie est en train de bitcher sur ses voisins, cousins, copains avec son amie bien installée à sa droite.

 

La salle d'attente se vide petit à petit, je peux enfin m'assoir et prendre plumeau dans les bras afin qu'il arrête de nous lobotomiser à coup de berceuse qui grince. Une demie heure plus tard oui il est long ce médecin, je me demande ce qu'il fout seul dans son cabinet 10 minutes entre chaque patient. Je disais donc une demie heure plus tard Angélina de campagne, s'assoit près de moi. Sa pote est partie après avoir fini de bitcher sur la terre entière. Je vois bien qu'elle a envie de se taper la discute avec moi, sauf que j'ai pas envie de faire partie de la bande des Angélina de seconde zone. Alors je fais semblant d'être super absorbée par les discours de Plumeau, à base de Babababa et de yamamama. Je fais également semblant (oui oui, un jour je serai comédienne) de ne pas voir que Plumeau lui lance des regards réprobateurs. Et je ris très intérieurement des yeux noirs qu'il lui balance.

Elle continue à espérer un copinage express avec moi a coups de : "Ce qu'il fait froid ici....", "nous allons tous être malades et blablablabla....". Puis elle s'arrête et me dit en parlant de Plumeau : "C'est fou le regard noir qu'il a parfois".

 

Et moi, de lui répondre : "Oui, c'est étrange, j'ai remarqué qu'il ne le faisait pas à tout le monde".

 

Pan, rentres chez toi Angélina !

 

Un quart d'heure plus tard le médecin nous libère de sa présence. C'est à ce moment qu'entre une vieille dame qui m'apparait bien sympathique.

D'abord parce qu'elle arbore un vrai sourire chaleureux peut-être pour réchauffer son pauvre corps chétif. Effectivement, elle est simplement vêtue d'un pantacourt laissant entrevoir ses jambes nues ainsi que des sandales. Elle est en manches courtes et je le rappelle nous sommes au mois de décembre. Elle a un bâton de marche pour la haute montagne aussi, mais ça c'est une autre histoire.

 

Elle aperçoit le plumeau et dit : "Mais c'est formidable, c'est un bébé !" (auquel j'ai été tentée d'ajouter "alléluia mes frères, il est né !"). Mais non, je me contente de lui sourire, elle est si agréable.

 

Puis, ayant visiblement un souci avec le silence, elle sollicite l'assemblée avec plusieurs questions (mais souvent les mêmes) : Je vous retranscris, ses questions et ses remarques, les réponses n'ont pas d'intérêt.

 

"- Est-ce qu'il a commencé ses visites le docteur?"

"- C'est qu'il ne fait pas chaud aujourd'hui, je n'ai pas eu le temps de bien m'habiller avant de sortir." Tu l'as dit Bouffi !

"- Savez vous s'il va pleuvoir?"

"- On arrive en quelle année déjà?"

"- 2013, mais c'est pas possible, je ne vois pas le temps passer". Et les saisons non plus visiblement.

"- Il a commencé ses visites le docteur?"

"- Il ne fait pas chaud aujourd'hui, on est au mois de décembre?"

"- Déjà 2013, mais c'est pas vrai !"

"- Il est beau votre bébé"

"- Oh oui tu es très très beau, oh et tu me fais de jolis sourires". Oui, pas comme à Angélina rurale.

"- Ouhlala, j'aimerais bien en avoir un bébé comme ça moi. Oui, oui, oui". Euh, doucement quand même, là.

"- C'est bien un garçon, votre bébé?"

"-Mais vous êtes sûrs qu'il a commencé les consultations le docteur?" Oui, mais vous savez, il fait son tai-chi entre deux patients.

"-J'espère que le soleil va arriver. Mais bon on est en décembre. Et puis on arrive en 2013. C'est pas vrai, ça. Ca passe trop vite"

"-Et toi mon p'tit bonhomme, tu es content d'arriver en 2013?" (Regard dubitatif du plumeau, puis sourire édenté).

"-Hein, mon p'tit bonhomme tu es content toi, c'est bien ça". (A ce moment, Plumeau commence à avoir faim, ça fait presque 2 heures qu'on est là, donc nichonnage express.)

"- Oh, mais tu as faim mon p'tit bonhomme, et ta maman elle a du lait bien comme il faut, mais c'est bien ça mon p'tit bonhomme."

"- Et sinon, vous avez vu la météo pour aujourd'hui?".

"- Vous ne croyez pas que le médecin il est rentré chez lui, depuis le temps?"

"- Et dire qu'on va bientôt être en 2013."

"- Et le médecin qui n'arrive pas. Mince."

"- Et mince, je ne sais plus pourquoi je viens le voir, déjà....".

 

Est-ce moi qui induit ce regard très interrogateur du plumeau vers la vieille dame?

 

Non, parce que c'est ce moment magique qu'elle choisit pour lui dire : "Mais pourquoi tu me regardes bizarrement comme ça mon p'tit bonhomme?"

 

-Je ne sais vraiment pas Madame, non, vraiment !

 

Aout 2012 265

 

Un regard de Plumeau dubitatif, c'est ça. Ok la photo a plusieurs mois et le regard est encore plus travaillé aujourd'hui !

 

 

 

Commenter cet article

olivia 04/02/2013 13:36

ah, le plumeau… si petit est déjà très intelligent !je suis sure que tu tiens ça de ta mum

MissBrownie 17/01/2013 15:24

Je vois que ton médecin est aussi long que ma pédiatre :-D
Waouh, en effet, sacré regard :)

A la mère si 19/01/2013 01:54



Oui, un sacré regard ce plumeau... C'est qu'il nous ferait peur !



Maman Psychomot 16/01/2013 21:00

Très chic Plumeau... et très perspicace dis donc !

A la mère si 16/01/2013 23:23



Etonnamment perspicace le plumeau ! Et oui, il aime s'habiller chic quand il est en société !



Suzanne51 16/01/2013 20:41

Toujours aussi tordantes tes breves de salle d'attente !!
Je me disais aussi pour la photo du plumeau "bah dis donc il doit faire sacrément chaud dans la salle d'attente, on voit un bout de gambette" lol
Grr ça m'énerve aussi ce genre d'Angélina rurale lol!
ça arrive à mon pédiatre d'etre en retard meme souvent (parce que les gens ils ne savent pas prévenir qu'ils ne viendront pas et parce que souvent ils oublient le RDV...)mais je changerais pas
c'est un pote de lycée et c'est vachement pratique pour les cas d'urgence !!

GROS BISOUS

A la mère si 17/01/2013 01:11



Mais c'est un bon plan ça le pote de lycée pédiatre !


A bientôt Suzanne



Audrey 16/01/2013 16:22

Tu m'as trop fait rire !! Dis donc, il s'en passe des choses dans la salle d'attente de ton médecin. Ici c'est plus calme, généralement personne ne dit rien et tout le monde se regarde du coin de
l'oeil (je déteste ça).
N'empêche, toutes les mamies sont comme ça, ça fait sacrément peur de vieillir !!
Bisous

A la mère si 16/01/2013 23:05



Ah, j'aime écrire ces brèves et puis ça me permet d'apprécier mes deux heures régulières dans cette salle : je sais que je vais pouvoir faire lire ça aux copines après !