CETTE MAGNIFIQUE NAISSANCE

Publié le par A la mère si

Cette naissance, il m’est encore difficile d’en parler à chaud, sur ce que j’ai ressenti. Une chose est sûre c’est que je n’avais aucune confiance en moi pour accoucher. Cependant, au moment où on m’a dit que tu souffrais et qu’il fallait aller vite, j’ai puisé des forces en moi que je ne soupçonnais pas, j’ai vécu les choses pleinement et j’ai aussi eu l’impression d’assurer un peu quand même ! Et ça je n’en suis pas peu fière !

Contrairement à toutes les craintes que j’ai eues pendant la grossesse, il ne m’a pas fallu plus de trois secondes pour être complètement folle de toi. Quand tu es arrivée sur moi j’ai eu l’impression d’avoir attendu ce moment depuis toujours. Naturellement tu as trouvé mon sein, fourré ta tête dans mon cou, avec ton papa nous t’avons dévorée des yeux. Des yeux embués par les émotions, un peu comme dans les films alors que je me disais que dans la « vraie vie ça ne se passait pas comme ça ! ». C’est une très belle revanche sur tous les doutes et toutes les angoisses que j’ai pu avoir pendant cette grossesse. Jamais je n’aurai crû pouvoir t’accueillir aussi sereinement.


Je peux maintenant le dire : La grossesse offre un bonheur très relatif ainsi que très peu de certitudes. La naissance elle est beaucoup plus heureuse.

 

Et Joyeux Anniversaire au Père Formant qui a 35 ans aujourd'hui! Clap Clap Clap pour ta présence, ta patience et tout ce que tu es!

Publié dans Maternité Plume

Commenter cet article