Il y a des jours comme ça

Publié le par A la mère si

Il y a des jours où on ne profite de rien, la tête dans le guidon, les mains dans l'eau de vaisselle, les oreilles emplies de pleurs de nourrisson, de plaintes d'enfant. Des jours où le doudou s'est fait la malle, des jours où on découvre une p'tite vingtaine de boutons de varicelle dans le dos de sa fille...Des jours où on est cloitrée deux heures dans la salle d'attente miteuse du généraliste. Des jours où l'ainée n'écoute rien, des jours où on perd ses moyens, des jours où le petit à tout le temps faim... Des jours où on laisse cramer le repas minutieusement préparé, parce que c'était l'heure de la têtée. Des jours où on sort en catastrophe de la douche avec encore du shampooing sur la tête. Des jours où on ne croise que des personnes tristes, aigries, désagréables. Des jours où votre bébé a décidé d'hurler pendant les seul quart d'heure de shopping que vous vous êtes octroyé depuis sa naissance. Des jours où on se fait réveiller par un pipi au lit à 6h et où on s'endort à 21h épuisée et encore toute habillée. 

 

Et puis il y a les jours où on a le temps de contempler son p'tit plumeau pendant une heure, le temps de le faire sourire 15 fois, de le prendre en photos sous toutes les coutures, de frotter mes joues contre sa peau toute douce.... Des jours où on accompagne fébrilement sa Plume à l'école et elle qui nous surprend, qui nous laisse, souriante, en nous disant "tu peux y aller maintenant, à ce midi maman !". Des jours où on peux prendre du temps pour se parler avec le père formant. Des jours où la boite aux lettres a rejeté les factures et accueilli de jolies attentions d'amis. Des jours où on a le temps de s'épiler les deux jambes (si si !), de se faire un masque et un gommage. Des jours où on savoure un bon repas dans le calme, en appréciant chaque bouchée. Des jours où prend le temps de rire une demie heure avec une amie au téléphone. Des jours où on se délecte de superbes billets sur la blogo. Des jours où on se dis que notre vie, elle est juste parfaite ainsi...

 

fomax.jpg

 

Parce que c'est ça la maternité, une alternance de moments joyeux, doux, intenses et de moments épuisants, difficiles, pénibles.

 

Parce qu'aussi, même si c'est étrange de penser ainsi, j'ai l'impression que pour apprécier les doux moments il faut en vivre des plus difficiles. Parce que j'ai tendance à croire, que la chance tourne, que les mauvais jours sont suivis par des instants de joie et d'euphorie.

 

Et quand on devient parents, on mesure à quel point c'est important de vivre pleinement chaque instant, de prendre chaque jour sa dose de bonheur si infime il soit. De garder en tête chaque bon moment et s'efforcer d'effacer les mauvais parce que forcément, il y en aura....

 

C'est pourquoi hier je me suis couchée épuisée, éreintée, vidée et aujourd'hui je me lève en me délectant de chaque moment d'un bonheur simple...

Publié dans Un peu de moi....

Commenter cet article

clovis simard 24/10/2012 21:04

Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.7- THÉORÈME COSMOLOGIQUE. -La naissance du temps.

Madame Moustick 24/09/2012 22:16

C'est tout à fait cela !

Simplement moi 24/09/2012 10:57

très joli ton billet !
je savoure les tous premiers sourires de mon ange !

A la mère si 26/09/2012 09:41



Savoure alors ! Ne t'en prive pas !



Cema et sa Family 23/09/2012 23:34

Ah merci, ton article m'a fait un bien fou, aujourd'hui c'était un jour "sans" pour moi, mais en te lisant je viens de me dire, que oui, c'est bien vrai, aprés les mauvais jours viennent les bons
jours et c'est pour cela qu'on les apprécie!! Merci

A la mère si 26/09/2012 09:40



Super ! Si je peux redonner le sourire à quelqu'un à travers ce p'tit blog....c'est tout ce que je demande !



Cla 21/09/2012 18:34

Très joli billet :)
C'est bien de savoir profiter des petits bonheurs, surtout quand la veille n'a pas été top!
Bises

A la mère si 23/09/2012 22:18



Merci Clarisse ! Et toi comment tu te portes?