L’EFFROYABLE INDUSTRIE DE LA PUERICULTURE

Publié le par A la mère si

Comme c’est notre premier enfant il va falloir « s’équiper » entièrement en puériculture. Et avant même cette grossesse je trouvais stupide cette surconsommation pour accueillir un bébé. Est-ce nécessaire de dire que je trouve cela pire maintenant ?

 

Nous avons commencé à nous renseigner sur ce qui est vraiment indispensable et sur ce qui est superflu. Sauf que c’est très difficile de s’en faire une idée objective. Certaines personnes nous vantent les mérites de tas de produits, d’autres nous conseillent de n’acheter que le minimum.

 

poussettes.jpg

 

 

Evidemment c’est dans les grandes enseignes de puériculture que nous avons eu les pires conseils : les vendeuses n’hésitent pas à nous culpabiliser en insistant sur le fait que si nous n’achetons pas le siège auto à 550 euros TTC, notre enfant va mourir précocement.

Il en a été de même pour la poussette ainsi que pour le mobilier de sa chambre. Je trouve ces méthodes très douteuses. C’est tellement facile de jouer sur la culpabilité de futurs parents qui forcément veulent le meilleur pour leur enfant...

 

Ces méthodes n’ont pas du tout fonctionné sur nous et au contraire cela nous a donné envie de fuir ce genre d’enseignes au profit de celles qui pratiquent la vente d’occasion où qui proposent le même type de produit pour au moins 30% moins cher. Et puis nous essaierons d’élever cet enfant dans un principe d’anti-consommation à outrance alors autant commencer maintenant !

 

Et vous? Comment avez vous procédé? Racontez moi tout ça!

 

Publié dans Grossesse Plume

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article