Le père formant, je vous raconte

Publié le par A la mère si

Le père formant, il est presque parfait et ça parfois c'est très énervant.

 

Le père formant souvent, il fait les choses beaucoup mieux que moi...et ça et bien ça rabaisse fortement mon égo!

 

Il faut avouer que le père formant il aime bien faire les choses parfaitement, sinon, ça l'irrite. J'dirais même que le père formant il pourrait bien être complexé par ses faiblesses, s'il en avait...

 

 

20-Mars-041.jpg

 

Le père formant est aussi attentionné que je peux être indifférente, et ça je dois y rémédier.

 

Il est aussi organisé que je peut être laxiste.

 

Il est dévoué pour sa famille, entier, protecteur. J'espère l'être aussi.

 

Il  aime rester à la maison autant que moi j'ai besoin de sortir et voir du monde.

 

Le père formant déteste le second degré alors moi que parfois j'en use.

 

Il est lève tôt, je suis couche tard.

 

Il est patient, je ne le suis pas.

 

Le père formant n'aime pas parler, moi je n'aime pas me taire.

 

Il est heavy metal, je suis scène française.

 

Il est réaliste, je suis rêveuse.

 

Nous sommes un peu le dictionnaire des antonymes à nous seuls, et pourtant depuis le premier jour une harmonie s'est créée entre nous. J'espère qu'elle ne s'effondra pas de si tôt...

 

 

 

 

 

Publié dans Ceux qui m'entourent

Commenter cet article