Souvenirs d'une naissance... A quelques jours de mon accouchement!

Publié le par A la mère si

A quelques jours de mon accouchement, j'ai eu envie de reparler de celui de Plume, il y a presque 3 ans jour pour jour.

 

livres 001

 

Je vous replante le ICI le décor de la veille. Et nous voici arrivés au jour J, alors que je ne m'attendais pas à accoucher....

 

Je me lève grognon, barbouillée (overdose d’andouillette peut-être !).

Père formant va faire des courses. Sa mission principale outre le fait d’acheter des conserves et des surgelés (sur les conseils de la sage-femme pour survivre à l’arrivée de bébé) était de me dégotter un soutien-gorge d’allaitement.

Père formant rentre, monte me voir dans la chambre (décidemment rien ne va je dois m’allonger) tout fier d’avoir trouvé le fameux soutien-gorge à la bonne taille.

Et là, consternation ! Mais il n’a même pas d’armatures ce soutif, et puis il est moche, c’est comme ça que tu me vois et ma féminité alors… Pauvre père formant, il a beau me dire qu’aucun n’avait d’armatures et qu’ils ressemblaient tous à ceux imposés par le kolkhoze en 1922, je m’acharne.   


 

soutif-d-allaitement.jpg

 

 

Bon, j’ai faim maintenant (encore tiens !). Je descends manger et demande : « Il est où le cassoulet ? ». Réponse de super papa « Bah y’en a pas, on en mange jamais ». Ma défense : « Oui mais la sage-femme a dit d’acheter des conserves et puis je suis sûre qu’en rentrant de la maternité j’aurais envie de cassoulet ! ». C’est bien connu qu’accoucher donne subitement des envie de gastronomie du sud-ouest, on ne le dit pas assez chez Laurence Pernoud !

 

 

cassoulet.jpg

 

 

 

Une bonne assiette de cassoulet en plein été au retour de la maternité, ça fait rêver, non?

 

La suite, c'est par ici .

Puis, par ici .

Et enfin, ici

 

Et la naissance du têtard, je vous la raconte quand?

Publié dans Grossesse Plume

Commenter cet article