PREMIER ANNIVERSAIRE DE PLUME!

Publié le par A la mère si

 

Il y a un an, c’était un jour important, celui juste avant mon accouchement, là où j’ai effectué tout le travail.

 

image gateau d'anniversaire

 

Alors que toute la famille était là pour fêter ton anniversaire, je scrutai l’horloge en me disant : « Tiens, il est 16 heures, à cette heure, je perdais les eaux », « tiens, il est 17h, les contractions s’intensifiaient », « tiens, il est 18h, des contractions très fortes toutes les 3 minutes et j’étais pliée en deux ». « Tiens, 19h, le père formanttente d’appliquer scrupuleusement ce que nous avons apprit à la préparation».

 

Puis ainsi de suite : « 20h je rentre dans la baignoire, je ferme les yeux et souffre atrocement… »

Puis les heures s’enchainent et finalement le souvenir que je garde se résume à des sensations chaudes (et le sentiment d’être un mammifère aujourd’hui plus que les autres jours !) puis le sentiment de vivre quelque chose qui va définitivement changer ma vie.

 

Cette année nous fêtons ton anniversaire avec beaucoup d’émotions. Cela nous met devant une évidence : le temps passe vite et nous devons profiter de notre vie de famille au maximum.

 

 

anniv-plume.jpg

 


 

Et puis de manière un peu plus ironique, je me suis dit : Heureusement que ce n’est pas ce soir que j’accouche, un soir de finale de la coupe du monde de foot. Le personnel de l’hôpital aurait-il plus regardé l’écran de la télé que celui de mon monitoring ?

 

J’imagine le gynéco arrivant pendant le mi-temps et prévenant tout de go : « J’vous préviens je n’ai que quelques minutes, il va falloir que ça s’fasse vite, ça va être forceps et épisio sur 5 cm ma p’tite dame ! ».

 

J’ai aussi imaginé les deux heures de peau à peau sensées se passer dans le calme et l’intimité mais souvent dérangées par le personnel déchainé déguisé dans les couleurs de leur équipe favorite et vida leurs poumons dans un vuvuzela entre deux « Viva  Espana ».

 

Et que se passe t-il les soirs de présidentielles : le personnel s’acharne t-il à tenir des discours politiques avec les parturientes entre deux contractions ?

 

Avez vous des anecdotes de cet ordre à me raconter? J'adorerai!

 

Publié dans Maternité Plume

Commenter cet article