Se les cailler à Londres et dormir dehors malgré tout...

Publié le par A la mère si

Week-end de décembre 2007 avec le père formant. Quelques péripéties et de bons souvenirs !

 

Trajet en avion avec Ryanair : Dinard-Londres Stansted. Billets à petits prix, ça tombe bien, on a beaucoup bougé en 2007, il faut réduire les frais de nos week-end, ce qui nous amènera dans de sacrés plans...

 

Nous arrivons sous la pluie à 20h, un soir de décembre et je me traine une rhino...Mais bon rien de grave, on est jeunes, fougueux, on a le moral.

 

Alors nous bravons la pluie, avec notre plan Londonien pour rejoindre notre auberge de jeunesse, dénichée en dernière minute car tous les bons plans pas chers étaient indisponibles.

 

Nous arrivons donc à cette auberge, ouvrons la porte et sommes pris à la gorge par une odeur exécrable, mélange de saleté, de tabac froid et d'urine... L'étrange réceptionniste nous demande de payer tout de suite puis il nous amène à notre chambre (que nous sommes sensés partager avec 2 autres personnes, ça nous le savions). Ce que nous ne savions pas en revanche, c'est que les deux autres gars vivent là à l'année ont installé leur foutoir et n'ont aucunement envie que des étrangers s'installent chez eux. Bref, le réceptionniste ouvre la porte nous découvrons deux types complètement défoncés, canette dans une main, joint de 2cm de diamètre dans l'autre. On se présente avec le sourire, ils nous répondent par des "FUCK". Le réceptionniste tente de tempérer et nous dit : "Ne vous inquiétez pas, tout se passera bien".

Je ne sais pas pourquoi, mais on a du mal à le croire.

Nous annonçons : "On va boire un verre au pub et nous revenons". J'aurais voulu voir nos têtes en déambulant dans les couloirs parmi les cafards, les tâches de sang sur les murs, les traces de pipi au sol, et la douzaine de gens qui titubent dans les escaliers. Chouette ce week-end en amoureux !

 

On se pose dans un pub sympa, le père formant demande à la serveuse si elle connait notre auberge et si c'est sécurisé. Sa réponse : "OOOOOOHHHHHH, It's Horrible.........N'y dormez surtout pas".

Euh, oui mais on fait comment alors?

 

Ils nous donnent une adresse d'hôtel bon marché (enfin bon marché pour Londres quoi...), on s'y rend, nous sommes sauvés, il reste une chambre pour cette nuit. Et pour demain, on verra...

 

Ouf, nous pouvons enfin passer une bonne nuit et pouvoir profiter le lendemain.

 

Au petit matin, la pluie tombe toujours, mais on profite bien. Dans le désordre : Covent Garden, Piccadilly circus, Oxford street, Trafalgar square. Puis shopping au HMV et balade le long de la Tamise pour admirer Big Ben, c'est so romantic !

La preuve en image :

 

 

Londres-et-noel-2007-024.jpg

Londres-et-noel-2007-037.jpg

Londres-et-noel-2007-015.jpg

 

 

Londres-et-noel-2007-021.jpg

 

Bon, à 16h, il fait déjà nuit, nous faisons quelques haltes pour savourer des vins chauds de noel et de bonnes bières, puis, nous tombons là-dessus :

 

Londres-et-noel-2007-029.jpg

 

Je ne sais comment nommer cet endroit où avant d'entrer on nous a demander si nous n'étions p

as cardiaques, ni épileptiques, ni enceinte....

Alors le fright club c'est un endroit où j'ai serré la main du père formant plus fort que pendant mon accouchement. C'est un lieu où alors que nous sommes dans le noir, nous entendons des bruits de tronçonneuses et de portes qui claquent et où des maiins viennent attraper nos mollets, nous frôler le visage...

Alors evidemment, la froussarde que je suis était terrorisée, le père formant lui, a adoré !

 

Londres-et-noel-2007-028.jpg

 

 

Un peu plus loin le long de la Tamise, le père formant fait une belle rencontre :

 

Londres-et-noel-2007-031.jpg

 

Et il ne peut pas s'empêcher d'appeller ses potes pour leur en parler :

 

 

Londres-et-noel-2007-019.jpg

 

Bon c'est la fin de la journée, nous n'avons pas d'hébergement mais notre bus part à 4h, pour l'aéroport (même si l'avion ne décollera qu'à 9h)... Alors, on décide de faire nuit blanche, un samedi soir à Londres, c'est parfait pour nous ça !

 

On se trouve un restau sympa avec concert de jazz, nous passons une bonne soirée au chaud, sauf qu'à 23h ça ferme et que nous arpentons les rues en se cherchant un pub, sauf que ... Rien, les pubs ferment tôt, même un samedi. Qu'il nous reste très certainement les night-clubs branchés, sauf qu'avec nos tenues de voyageurs crassous et nos sacs à dos, ce n'est pas la peine d'espérer y entrer. Bon, on se serait sentis assez décalés là-dedans mais nous aurions au moins été au chaud.

 

Il ne nous reste plus qu'une solution, rejoindre notre station de bus et attendre jusqu'à 4h.

 

Voilà, voilà ....

 

Je peux vous assurer que le temps a été très long, qu'il a fait très froid en cette nuit de décembre, dans un lieu pas très glamour de Londres.... Mais nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. D'autres voyageurs attendent ce bus près de nous.

Mais ça n'enlève rien au côté super inconfortable de la situation !

Je m'endors dans les bras du père formant qui lui n'arrive pas à fermer l'oeil... Ce que je comprends tout à fait...

 

Le bus arrive enfin...Nous n'avions jamais ressenti un tel sentiment de soulagement...Nous pourrons au moins être au chaud dans le hall de l'aéroport.

En bonne marmotte que je suis je me rendors, le père formant n'y parvient toujours pas... A notre arrivée à la maison vers midi nous faisons un gros repas et nous glissons sous notre couette bien chaude en savourant ce confort et en riant de nos mésaventures !

 

Ce week-end restera un super souvenir pour nous, malgré tout !

Publié dans Carnets de voyages

Commenter cet article

cathou 01/07/2012 22:58

tu devrais arrêter ce blog et créer une agence de voyage... vous êtes super au point dans lorganisation !!! J'ADORE !!!

FoxyMama 28/06/2012 15:23

AH ben oui les pubs ferment tôt, ça fait des souvenirs sympas quand même :)

Madame Moustick 28/06/2012 12:28

Terrible l'auberge de jeunesse !

chanone 28/06/2012 10:08

oh oui sacré week end !! bonne journée bises