Adoption, déracinement et ses complications

Publié le par A la mère si

 

 

jung.jpg

 

 

Cette BD, c’est « Couleur de peau : miel ». Je l’ai achetée à sa sortie, fin 2007, je l’ai dévorée et attendu avec impatience le Tome 2. Maintenant j’attends le tome 3 et l’adaptation cinématographique, qui ne devrait pas tarder.

 

C’est un récit autobiographique (décidemment, encore un, je crois que j’adore ça !) qui traite de l'adoption, du déracinement,  du problème d'identité lié à cette adoption, sexualité

Le tout traité avec beaucoup d'humour! L’auteur je l’avais vu au Salon du livre de Bordeaux, une sacrée belle journée, avec sa fille qui nous chantait des morceaux rocks accompagnée de sa guitare…Sous le soleil. Je l’ai revu au festival BD de St Malo, où il m’a fait de belles dédicaces et discuté à bâtons rompus, avec une grande délicatesse et beaucoup d'honnêteté.

 

 J’ai été très touchée par la lecture de cette BD et vraiment séduite par la façon qu’a l’auteur d’aborder le problème de l’adoption.
Ici, rien de mélodramatique. Jung parle avec son cœur, en conservant un recul sidérant par rapport à son enfance. Sa narration est emplie d’humour, sur un ton virant parfois au caustique mais qui ne tombe jamais dans l’animosité.

Il s’agit d’une œuvre vraiment passionnante, qui peut permettre de comprendre mieux ce que ressent quelqu’un qui a perdu ses racines et qui se retrouve loin de son pays. Il est aussi intéressant de découvrir le drame qu’a vécu la Corée. Le déchirement des deux nations coréennes reste encore d’actualité aujourd’hui même s’il est question, aujourd’hui, d’un nouveau rapprochement.


Derrière un récit plein d’humanité, c’est une vraie source d’enrichissement que trouvera le lecteur, le tout à travers des dessins très beaux et une mise en page totalement réussie.

 

Je ne vous en dis pas plus, c’est plus qu’un coup de cœur pour moi, courrez vite l’acheter !

 

 « Couleur de Peau Miel », Tome 1 et 2 de Jung, éditions Soleil.

 

Publié dans Ce que j'ai lu

Commenter cet article