Préparation à la naissance : la méthode Bonapace

Publié le par A la mère si

Hier, je suis allée à ma première séance de préparation à l'accouchement. Ca m'a fait repenser à la prépa que nous avions (le père formant et moi) faite pour la naissance de Plume.

 

C'était dans le même cabinet et c'était la méthode Bonapace.

Alors Bonapache : Késako?

 

La méthode Bonapace vise à fournir aux futurs parents les outils nécessaires pour vivre ensemble la période de transition qu’est la naissance d’un enfant.

 

Alors que l’objectif général de la méthode Bonapace est de renforcer le couple par la complémentarité du rôle de père et de la  mère, les objectifs spécifiques sont de favoriser un accouchement naturel, sécuritaire et satisfaisant.

  • En encourageant la participation du père;
  • En réduisant la douleur par des approches simples et douces et;
  • En réduisant les interventions médicales liées à une mauvaise gestion de la douleur.

Concrètement la méthode Bonapace, consiste à :

Un apprentissage théorique afin de connaitre au mieux ce qui se passe lors de la naissance pour diriger positivement son attention lors de la douleur. Avec la méthode Bonapace, on apprend donc à respirer, à se relaxer et à visualiser.

 

On applique :

 

1- La théorie du portillon.

C'est une autre façon de gérer naturellement la douleur. C’est par un massage léger de la zone douloureuse que la réduction de la douleur est obtenue. Avec la méthode Bonapace, le père apprend comment effleurer les zones douloureuses afin de soulager la douleur de sa partenaire. C’est entre les contractions qu’il pratiquera ces massages légers.

2 - La méthode du feu par le feu ! Attention, écoutes bien ça (le papa va apprendre à te soulager....en te faisant mal) : En fait, il s'agit de créer une seconde douleur pour provoquer le relâchement d'endorphine, une substance produite par le corps qui s'apparente à la morphine. À l'accouchement, les massages douloureux sont pratiqués par le père, dans des points sensibles du corps. Ces stimulations douloureuses agissent à la fois pour obtenir les effets propres à la médecine chinoise (contractions efficaces et positionnement fœtal) et pour réduire la douleur.

 

Et moi, ce que j'en ai pensé : J'ai adoré ces cours, le père formant aussi, tout l'aspect théorique nous a réellement servi et nous avons apprit des tas de choses. La sage-femme était très dynamique, efficace, à l'écoute. Le courant est tout de suite passé avec l'autrer couple participant au cours.

 

Cependant, je n'ai pas tellement accroché avec l'aspect pratique, que ce soit pendant les cours et à l'accouchement. Le fait de visualiser ma douleur m'a beaucoup aidée mais que ce soit les massages sur les zones douloureuses ou les points d'accu pression pour détourner la douleur, je n'ai pas été très convaincue pendant les cours.

Et pendant l'accouchement....nous ne nous sommes pas servi de ce que nous avons apprit en couple, j'avais besoin de me concentrer sur ma respiration et les douleurs et la "théorie du portillon" et "le feu par le feu", je ne voulais plus en entendre parler !

 

Je refais une prépa pour le têtard, mais une prépa différente et promis je vous en parle bientôt !

 

 

bonapace.jpg

 

 

C'était ma participation pour les Vendredis intellos !

Publié dans Grossesse Plume

Commenter cet article

Maman raconte 01/05/2012 20:25

J'ai lu un livre à ce sujet avant mon accouchement. J'ai bien aimé MAIS le moment venu, quand mon chum essayait d'appuyer entre mon pouce et mon index ça n'a pas été trop long que je lui ai dit de
SORTIR DE MA BULLE!!! :P

A la mère si 01/05/2012 21:13



C'est rigolo j'crois que ça se passe comme ça pour tout le monde : besoin d'être dans une bulle et adieu bonapace!



Sissi 29/04/2012 21:20

j'ai suivi la même formation, mais le jour J je n'ai rien appliqué car trop théorique et compliqué à gérer, par contre, cela m'a donné des clés pour gérer la douleur et accoucher sans péri. Au
2ème, peut être la sophrologie...

A la mère si 30/04/2012 07:41



Oui exactement comme toi, je n'ai rien appliqué le jour j, mais la théorie m'a beaucoup servi !



MissBrownie 27/04/2012 11:58

J'ai entendu parler de cette méthode il y a peu de temps et je pense qu'elle ne m'aurait pas convenu car comme je le répète dans chacun de mes billets sur l'accouchement sans péri, j'ai vraiment
besoin d'être dans ma bulle pour pouvoir me concentrer sur ma respiration.
Puis je crois que mon corps fini par secréter assez d'endomorphine tout seul car à la fin, je ne ressens presque plus les contractions qui pourtant sont fortes

A la mère si 30/04/2012 07:27



Oui, cette méthode se pratique réellement à deux, alors que souvent on a besoin de se mettre dans sa bulle pour se concentrer, c'était pareil pour moi.


En revanche, c'est intéressant d'aller aux cours avec le papa, qui se sent davantage impliqué



FoxyMama 27/04/2012 11:32

La méthode du feu par le feu, ça me fait bizarrement penser aux bronzés font du ski